Newsletter-Mars 2021


Les nouvelles tendances conformité : quels impacts pour les acteurs publics et privés ?

Les dernières recommandations de l’AFA publiées en janvier 2021 amènent à se questionner sur les évolutions récentes du droit de la compliance à l’heure de la transposition de la directive européenne sur les lanceurs d’alerte et des nouvelles formes de corruption mises en lumière par la crise sanitaire.
Plus que jamais les entreprises assujetties à l’article 17 de la loi Sapin II se dotent de programmes de conformité robustes devant répondre, d’une part, à la diversité des risques identifiés et, d’autre part, aux standards de plus en plus précis et formalisés des autorités. Ainsi, les instances dirigeantes se doivent d’intégrer ces questions, scrutées par la société civile, dans la stratégie globale des entreprises afin d’entretenir une culture de la conformité effective.
La prévention du risque est donc le maître mot et devient, en sus d’un outil de lutte anticorruption, un avantage concurrentiel pour tout acteur public et privé, assujetti ou non.
Dalloz 22/03

Les risques du moment, analyse et réflexion 
 
Covid-19 : le télétravail n’a pas impacté la productivité et l’engagement des cadres
Alors qu’une troisième vague de Covid-19 se profile, et avec elle un potentiel reconfinement, le télétravail reste plus que jamais la norme. Mais dans le même temps, salariés et cadres sont épuisés par une année de travail en “mode crise”. Selon Empreinte Humaine, 50 % des salariés comme des managers sont actuellement en situation de “détresse psychologique”.
Mais malgré cela, les cadres demeurent fidèles à leur entreprise et impliqués. Selon une enquête menée à l’échelle européenne par
 Hogan Assessments, entreprise spécialisée dans l’évaluation de la personnalité et de la performance, si 60 % d’entre eux trouvent le télétravail généralisé actuel “difficile à supporter psychologiquement”, 86 % affirment rester motivés et “investis dans leur entreprise”. 42 % d’entre eux se disent même “très engagés”.

Courrier cadres 16/03
 
5 astuces pour gérer les risques liés à la supply chain dans un contexte d’incertitude
“It takes 20 years to build a reputation and five minutes to ruin it. If you think about that, you’ll do things differently.”
This famous Warren Buffet quote serves as a reminder to all businesses that – no matter what size or industry of operation – a risky supply chain – could be severely hurting on many levels, causing financial and reputational damage.
In today’s world economy, businesses are critically dependent on the global supply chain to respond to customer demands. The business failure of any supplier can seriously impact a company’s key performance metrics like sales, costs, and inventories. On the customer front, failing to meet commitments can lead to all sorts of negative outcomes. Worst case? Losing customers to competitors. In the social media age, a lot of damage can be done to a brand in a matter of five minutes.

Gulf News 07/03
 
Les contrôles de la Cnil se tournent vers la sécurité des données
La Cnil, le gardien de la vie privée des Français, va consacrer une bonne partie de ses contrôles en 2021 à la sécurité technique des données personnelles confiées aux entreprises et institutions, alors que les annonces de fuites de données se multiplient.
Les contrôles 2021 viseront ainsi notamment “le niveau de sécurité des sites web français les plus utilisés dans différents secteurs”, a indiqué la Cnil mardi.
“L’attention sera portée plus particulièrement sur les formulaires de recueils de données personnelles, l’utilisation du protocole HTTPS (qui sécurise la navigation sur les sites internet, NDLR) et la conformité des acteurs à la recommandation de la Cnil sur les mots de passe”, a-t-elle ajouté.

Challenges 02/03
Actualité gouvernance, réflexion et tendance
Administrateurs et dirigeants : leur vision des risques prioritaires en 2021
Overall, 1,081 C-level executives and directors participated in this year’s global study, with 39 percent representing companies based in North America, 19 percent in Europe, 17 percent in Asia and Australia/New Zealand and the remaining 25 percent from Latin America, the Middle East, India and Africa. Conducted online after the November 3 elections in the United States, the survey asked each respondent to rate 36 individual risk issues using a 10-point scale, where a score of 1 reflects “No Impact at All” and a score of 10 reflects “Extensive Impact” to their organization over the next year. For each of the 36 risk issues, we computed the average score reported by all respondents. Using mean scores across respondents, we rank-ordered risks from highest to lowest impact.

Corporate Compliance Insights 15/03
Entreprises à mission : pourquoi il faut les protéger de la pression des fonds activistes
Le conseil d’administration du géant français de l’agroalimentaire Danone a acté le 14 mars l’éviction avec effet immédiat de son PDG, Emmanuel Faber. Gilles Schnepp, ex-patron du fabricant de matériel électrique Legrand, lui succédera à la présidence. Quant à la direction générale, elle sera assurée par le duo intérimaire en attendant de trouver un nouveau directeur général « d’envergure internationale ».
Cette décision, réclamée par des fonds activistes récemment entrés au capital qui reprochaient une trop faible performance du cours boursier, semble aujourd’hui révéler les fragilités du statut d’« entreprise à mission » dont Danone fut la première entreprise cotée à se doter, en mai 2020.

Les échos 16/03
 
Transformation sociétale des entreprises : la révolution douce
Véritable levier de performance, la responsabilité sociétale attire de plus en plus d’entreprises. Mais comment réussir à coup sûr sa transformation ?
Ce à quoi nous assistons dans les entreprises ne constitue ni plus ni moins que le début d’une nouvelle révolution. La vision de l’économiste américain Milton Friedman, selon laquelle la seule responsabilité sociale des entreprises est de faire du profit pour les actionnaires, a vécu. Ce modèle, dont le point d’orgue aura été la crise de 2008, apparaît aujourd’hui comme socialement inacceptable : dans un monde où les ressources sont finies, comment peut-on encore demander aux entreprises une croissance toujours plus forte, et des profits sans limite ?

Harvard Business Review 16/03
Pour aller plus loin
La France est dans le top 10 des pays qui ont connu le plus de cyberattaques en 2020, d’après le FBI
Le FBI dévoile son étude annuelle sur l’état de la cybersécurité aux Etats-Unis. Le nombre de plaintes déposées par des victimes de cybercrimes a presque doublé et le phishing est l’attaque la plus répertoriée. A l’échelle internationale, la France figure à la septième place dans le top 20 des pays par nombre total de victimes.
Comme chaque année, le Federal Bureau of Investigation (FBI) publie un rapport annuel qui offre un état des lieux des cyberattaques. 
L’Internet Crime Report est élaboré par  l’Internet Crime Complaint Center (IC3), un service qui reçoit les plaintes en ligne des victimes de cybercrimes.
L’Usine digitale 19/03
Tweeter Tweeter
Envoyer Envoyer
Partager Partager
Vous avez apprécié notre newsletter, mais n’êtes pas abonné ? C’est le moment : Le meilleur de l’actualité Risques & Gouvernance 
Copyright © *|CURRENT_YEAR|* *|LIST:COMPANY|*, Tous droits réservés.
This site is registered on wpml.org as a development site.